AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

le forum ferme ses portes, merci à ceux qui ont contribué à le faire marcher un petit moment ❤
il sera sûrement recyclé à d'autres fins, si jamais une idée lumineuse me vient héhé!

Partagez | 
 

 égarée (ft elsie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: égarée (ft elsie)   Lun 8 Fév - 3:06

Miuna s'est encore égarée.
Après les courses, dans les allées, elle a suivi l'odeur salée de l'écume marin, s'est laissée porter par la brise rafraîchissante; il fait si mal d'être si près de la mer sans pouvoir la visiter. Elle soupire. Les sacs pèsent lourd sur ses bras; le primeur lui a proposé de l'aide, le poissonnier lui a demandé si elle avait besoin d'un coursier -c'est pour la maison, avait-il rajouté. Mais Miuna hoche la tête et il ne reste plus que son ombre qui s'éloigne. Elle ne veut pas s'attirer d'ennuis et puis, elle voudrait profiter des instants restant pour vagabonder dans Pontécume. Même si elle sait qu'une rencontre fortuite pourrait lui valoir son temps. Elle ne voudrait pas d'une telle chose. Quoiqu'elle se sent seule, toujours. Ce dont elle a peur, ce n'est pas des rencontres fortuites de visages connus mais de la rage de sa soeur -laissée seule pendant si, si longtemps et négligée par Miuna qui préfère jouir de plaisirs dont elle-même, Yû, la fille cassée, ne pourra jamais plus jouir. Chaque jour que fait cette Terre offre à Miuna la possibilité de réfléchir aux tentations, d'y céder de plus en plus. Trois années qu'elle est sur l'île et Miuna n'a aucun ami. Pas même un semblant de camarade de classe régulier. Rien. Juste sa soeur et ses rêves suspendus aux doigts de la marionnettiste. Et tout ça, elle y pense en passant par là, le regard vidé de toute émotion, les paquets posés un instant sur le sol, les yeux qui fixent sans réellement prêter attention aux inscriptions. La mouette qui fume. Elle ne se rend pas spécialement compte qu'une personne se dirige vers elle et pourtant, ce n'est que réflexe d'éviter tout contact avec l'ombre qu'elle voit se rapprocher dangereusement de son périmètre, elle s'affaire et se bat pour se charger de tous ses paquets et sacs -rêve interrompu, chute dans le passage menant vers la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 217
ARRIVÉE : 18/01/2016
MATRICULE #ST5211


MessageSujet: Re: égarée (ft elsie)   Mar 9 Fév - 21:58

Elsie fouille son sac à la recherche de son paquet de clopes et pose la main sur le trésor convoité. Soulagée de constater qu'il n'est pas complètement vide, elle se fraye un chemin parmi la foule ivre, bruyante et malodorante de la mouette qui fume pour rejoindre l'extérieur. L'air frais la happe, lui fait le plus grand bien. Il faut dire que là-dedans, ça pue vraiment. Et il fait chaud. Très chaud. Elsie s'évente avec sa main en se donnant des airs de princesse – la vérité étant qu'elle adore cette ambiance dégueulasse et suffocante – et fourre une cigarette entre ses lèvres pulpeuses. Son regard azur se pose sur une silhouette immobile qui flotte dans l'obscurité. Elle plisse les yeux pour tenter d'en déterminer les contours incertains à cause de l'alcool qui coule dans son sang. Elle s'avance d'un pas, reconnaît cette drôle de fille …  « … Miuna ! » tente-t-elle de la saluer en s'approchant, mais l'autre tombe lamentablement et Elsie souffle la fumée de sa cigarette au dessus de sa tête en haussant un sourcil.  « Je n'en demandais pas tant, tu sais. J'aime bien qu'on se jette à genoux pour me saluer, mais là tu t'es carrément vautrée. » La plaisanterie ne fait sûrement rire qu'elle, aussi Elsie décide-t-elle de s'accroupir pour remettre un tant soit peu ses affaires dans les sacs dont le contenu s'est répandu à leurs pieds. Elle ne lui accorde pas un regard, s'intéressant davantage à ce que la jeune femme peut bien manger ou acheter. C'est qu'elle est tellement mystérieuse, Miuna, qu'Elsie n'arrive pas à la cerner ! Cette fille-là, elle constitue un véritable challenge aux yeux de la canadienne qui se demande si elle arrivera un jour à la comprendre. A savoir ce qui peut la traumatiser comme ça.  « Tu sais que t'es dans un quartier malfamé, là ? C'est dingue, j'pensais jamais te voir à vingt-mètres de la mouette qui fume ! » raille-t-elle, en se moquant davantage des lieux que de Miuna. C'est que, cette île, elle n'a rien d'extraordinaire. Même pas de criminalité. Juste de la pluie qui tombe encore et encore, à longueur de journée. Ce soir, elles semblent être épargnées. Mais pour combien de temps ? Elsie se relève et ne cherche pas à l'aider davantage : elle est grande Miuna, après tout. D'un geste du pouce, elle désigne l'établissement derrière elle.  « Tu viens boire une bière ? » propose-t-elle, sérieuse malgré cette détestable habitude d'avoir l'air de provoquer continuellement.

_________________
why is the world broken now?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: Re: égarée (ft elsie)   Jeu 11 Fév - 9:39

J'aime bien qu'on se jette à genoux pour me saluer, mais là tu t'es carrément vautrée.
Un « pardon » vaguement balbutié, perdu sur ses lèvres, vient se poser entre deux mots d’Elsie. Elle constate les dégâts et se dépêche de remplir les sacs de leur contenu perdu, avec un peu d’aide. Légèrement carmines, ses joues dévoilent à quel point elle se sent gênée d’être encore ici ; elle espère néanmoins que les couleurs sombres de fin de journée couvrent ce défaut. Mais Miuna n’a jamais été douée pour cacher ses émotions, on lui a toujours reproché dans sa famille.
Elle ne fait pas spécialement attention à ce que lui dit Elsie, trop occupée à vérifier autour d’elle s’il reste quelque chose qu’elles auraient épargné. Alors elle sourit vaguement et la remercie. Puis au moment de tirer sa révérence et de s’éloigner enfin pour prendre le chemin le plus raisonnable –celui vers la maison-, elle se voit inviter à boire une bière –ce qu’elle devrait refuser sur le champs. Elle est déjà en retard, elle ne peut pas vraiment se permettre un encart de plus, peut-elle ? Elle a si peur que quelque Yû provoque quelque chose de nouveau pour la mettre dans l’embarras. Mais Elsie vient de lui proposer son aide et Miuna ne s’est jamais excusée pour son absence, elle devrait accepter rien que pour ces deux raisons, par pure politesse. « Je … » prononce-t-elle, encore indécise. « Je veux bien un jus de fruits. » déclare-t-elle enfin en souriant amicalement, balançant sa tête vers l’avant. Ses mèches de cheveux tremblent, tout comme son corps tout entier. L’odeur âpre de la fumée lui gratte la gorge –et si quelqu’un la voyait ? Et si Yû avait planté son dernier espion dans les parages, guettant son retour, guettant ses détours ?- elle haussa les épaules et empoigna ses sacs de commission avant de suivre Elsie.
Elle se dit qu’un jus de fruit ne serait pas détectable, qu’elle ne comptait pas boire d’alcool de toute façon, qu’elle n’est pas en position de refuser, qu’elle dira qu’il a fallu faire la queue plus longtemps.  
Elle attend qu’Elsie arrache une dernière bouffée à sa cigarette avant d’enfin pouvoir mettre les pieds dans le pub. Et la musique criarde l’empêche de penser clair. Elle marche presque tordu ; il y a les gens qui parlent fort, lancent des dés sur les tables et claquent leurs choppent sur la table pour qu’on la leur remplisse. Et puis il y a l’odeur. Perturbée, elle rentre dans une personne –inconsciente du fait même qu’elle est maintenant toute seule, perdue celle qui l’accompagnait.
« Excusez-moi je suis vraiment désolée. J’étais rentrée avec une personne vous ne l’auriez pas vue ? » comme s'il allait lui répondre, elle demande avec sa voix tremblante, presque inaudible -il n'a sans doute même pas entendu la question.
Perdue dans pub. Cela devait arriver. L’homme ne lui répondit pas ; à peine avait-il force de tenir correctement debout. Miuna fit un pas en arrière pour éviter qu’il ne s’appuie sur elle et l’entraîne dans une sale chute. Elle chercha Elsie du regard puis sentit une main s’appuyer sur son épaule. Ça devait être elle –il le fallait.

_________________
SOUS LE NÉANT DES CIEUX QUE L'ONT PEUPLE DE NOS RÊVES, JE ME DIS QUE LE MEILLEUR MOYEN DE N'AVOIR AUCUNE RÉPONSE EST D'ÊTRE SANS QUESTION.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 217
ARRIVÉE : 18/01/2016
MATRICULE #ST5211


MessageSujet: Re: égarée (ft elsie)   Jeu 11 Fév - 14:25

Elsie n'en croit pas ses oreilles quand Miuna consent à la suivre, même si c'est pour boire un jus de fruit. Aussi, bien décidée à ne pas la laisser filer cette fois – parce qu'elle en est bien capable – Elsie tire rapidement sur sa clope avant de l'écraser. Tant pis si elle est gaspillée, elle en a encore un plein paquet. La jeune femme pousse la porte du pub et se laisse envelopper par cette chaleur entêtante typique de la mouette qui fume. Elle y retrouve ses habitudes, s'approche de ses « amis » d'un soir qui sont déjà ivres et se retourne pour présenter Miuna … Avant de se rendre compte que Miuna n'est pas là. Elsie fronce les sourcils, agacée : aurait-elle filé en douce ? Et puis elle aperçoit sa tête brune, et cet homme qui pose sa main sur son épaule, et elle sent la colère monter d'un cran encore. De ses airs de princesse perchée sur talons hauts, elle joue des coudes pour faire machine arrière et aller à leur rencontre. Elsie se plante devant Miuna et attrape sans ménagement la main boudinée du gars, avant de la repousser.  « T'as un truc à dire à ma copine ? » qu'elle lance avec toute l'arrogance dont elle est capable, le regard noir et l'air hargneux, sans lâcher du regard l'intru qui abdique.  « Bien. » Elsie se détend, et un sourire amusé fend ses lèvres tandis qu'elle passe son bras sous celui de Miuna pour l'entraîner à sa suite et être sûre qu'elle ne la perdra pas. Elle s'approche du comptoir, commande une nouvelle choppe de bière et laisse Miuna se décider à son tour, avant de balancer un billet dont elle ne récupère même pas la monnaie. Quelques mots échangés avec ses camarades bourrés, ces derniers observent Miuna avec un mélange de curiosité et d'amusement. C'est que, Elsie, on la voit rarement en compagnie de filles timides et jeunes comme ça.  « Vos gueules. » qu'elle lâche pour faire taire les commentaires désobligeants, et elle entraîne à nouveau Miuna jusqu'à la seule table libre du pub, pour tenter de la mettre plus à l'aise. Peut-être qu'après un jus de fruit, elle aura assez confiance pour lui balancer toute la vérité à son sujet. Elsie l'espère sincèrement. Elle croise les jambes d'un air royal et bat des cils en levant sa choppe vers Miuna, pour trinquer avec elle.  « Santé ? » Leurs verres s'entrechoquent, un nouveau sourire vient éclairer son visage. Heureusement, elle n'est pas du genre à se sentir mal à l'aise à cause des silences à rallonge et des joues rouges de la jeune fille qui ne sait de toute façon rien faire d'autre que rougir.  « Bon alors dis-moi, tu ne sors jamais le soir ? Pas de fêtes, de soirées chez des nouveaux amis, de soirées à la plage, de copain, ou même de copine chez qui passer la nuit ? » demande-t-elle d'un air intéressé en appuyant son menton sur le plat de la main, tandis qu'elle détaille le visage de l'autre de son regard azur. Elle ne l'a jamais vue nulle part, avant ce soir. Une révolution.  « Et puis, tu ne bois pas d'alcool ? J'peux te faire découvrir des cocktails de fou. » s'enquit-elle encore, en lui laissant cette fois le temps de répondre.

_________________
why is the world broken now?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: Re: égarée (ft elsie)   Sam 13 Fév - 14:20

De tous ses grands yeux elle la regarde être ferme et forte, le genre de fille qu’on ne trouve que dans les télés japonaises qui diffusent les USA. Ainsi, une panique causée par la présence d’Elsie s’empare d’elle ; avant même que cette dernière n’engage une réelle conversation avec elle, elle se sent vide de tous sujets, inintéressante, comme un point final géant au bout d’une phrase d’une simplicité ennuyeuse.
Je suis Miuna. 18 ans. Oui/Non. Je vais bien. Merci.
Et les joues roses et le regard qui scrute le sol.
La Miuna amicale gloussant à chaque mot prononcé avait disparu dans le déménagement. Enterrée. Avec le reste de ses effets préférés, retirés par Yû. Alors elle se contentait d’être muette et d’avoir les joues roses. L’archétype même de l’adorable fille aux traits asiatiques ; ridiculement timide, assez mignonne et sans voix. Elle sursaute presque lorsque les verres s’entrechoquent puis elle porte le verre à ses lèvres et boit de longues gorgées –hydromel aux saveurs d’été, emporte Miuna loin de tout.
Un instant, elle s’arrête de boire et hoche la tête, toujours en regardant Elsie –étant devenue son pilier visuel et la seule personne qu’elle connaît ici. « Pas le temps. » balbutie-t-elle un peu en haussant les épaules. Elle sent le regard d’Elsie s’appuyer sur chaque trait de son visage, ce qui l’oblige à regarder dans son verre lorsqu’elle prend une autre gorgée de sa boisson. « Je ne suis pas très douée pour me faire des amis. » complète-t-elle en posant son verre vide sur la table.
Ce n’est pas tant Elsie mais l’atmosphère qui règne dans le pub lui prend à la gorge. Elle n’est pas accoutumée à ce genre d’endroit. Elle laisse ses jambes se balancer un instant et évite bêtement, automatiquement le regard d’Elsie. Les gens, de manière générale, l’intimident. Elsie plus que d’autres. « Non merci » répond-elle lorsqu’elle lui parle de cocktails alcoolisés qu’elle pourrait lui faire découvrir. « Je ne pense pas trop tarder, je ne veux pas déranger plus que ça. » elle regarde les personnes qui l'entoure, puis Elsie et se met à fouiller nerveusement dans son porte-monnaie à l’affût de quelques pièces pour payer la boisson. En vain.
« Je suis désolée je… je n’ai absolument rien pour payer … » son regard paniquée se lève vers Elsie, elle se ronge la lippe inférieure et bats du pied sous la table. Bien sûr qu’elle n’a pas de monnaie ; elle doit toujours prendre juste ce qu’il faut pour ce dont elle a besoin. Elle avait presque oublié ce détail anodin. « Je devrais déjà être rentrée … » murmura-t-elle pour elle-même.
Enfin revient-elle à elle-même, la Miuna qui a abandonné sa sœur seule à la maison pour trop longtemps –il doit faire si faim et froid pour Yû, elle a si peur de la retrouver encore plus cassée qu’avant. Puis en y pensant, elle précipite un peu trop grossement la situation. « Je dois partir, je n’ai pas le droit d’être là. » dit-elle à haute voix, sans réellement y prêter attention. « Merci. » et elle s’affaire, vainement puisque placée dans un coin, il lui faudra un peu plus que quelque mots pour s’échapper. Et sa personne elle-même ne sait plus ce qu’elle veut ; quitter l’endroit (qui ne lui plaît pas plus que ça) ou rendre l’endroit plus amusant en demandant à Elsie si l’offre des cocktails est toujours valable –puisqu’on lui a toujours dit que l’alcool rendait euphorique. Elle arrête un instant de s’agiter et croise les bras. Ce qu’il lui faut c'est toujours un coup de pouce d’autrui, et cet autrui et habituellement Yû et ses demandes strictes.


Spoiler:
 

_________________
SOUS LE NÉANT DES CIEUX QUE L'ONT PEUPLE DE NOS RÊVES, JE ME DIS QUE LE MEILLEUR MOYEN DE N'AVOIR AUCUNE RÉPONSE EST D'ÊTRE SANS QUESTION.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 217
ARRIVÉE : 18/01/2016
MATRICULE #ST5211


MessageSujet: Re: égarée (ft elsie)   Dim 14 Fév - 9:13

Elsie hausse les épaules quand Miuna déclare ne pas avoir de sous pour payer. C'est que, en l'invitant à venir boire une bière, ça coulait de source qu'elle payerait pour elle. La panique de Miuna qui se lève, essaye de fuir avant d'hésiter l'amuse autant qu'elle l'angoisse. Cette fille est tellement flippée que ça rend Elsie nerveuse. Et nerveuse, elle ne l'est vraiment pas souvent. Un sourire naît sur son visage quand elle comprend que l'asiatique n'a pas le droit d'être là mais qu'une part d'elle en a envie. Elle se mordille la lèvre et gratte sa nuque d'un air pensif, avant de commencer :  « Je ne sais pas ce qui t'empêche de t'amuser un peu, si c'est quelque chose ou quelqu'un, mais … T'as le droit de vivre un peu, aussi. Cette île est déjà assez chiante comme ça pour que tu restes cloîtrée chez toi. » Elsie tend la main vers le poignet de Miuna qu'elle serre délicatement entre ses doigts pour éviter qu'elle ne parte, tandis que son regard azur se pose sur la montre hors de prix qu'elle porte à son propre poignet.  « Rentre chez toi, rapporte tes courses, fais ce que tu as à faire. Et quand tu pourras t'échapper, reviens. Je t'attendrai ici jusqu'à 2h. » souffle-t-elle avec un sourire amusé, en incitant Miuna à faire quelque chose de parfaitement dangereux dans l'unique but de rendre sa vie un peu plus excitante. Sans doute cette dernière a-t-elle besoin uniquement d'être poussée à s'ouvrir et se découvrir. Elsie doute fortement que la jeune fille aura le courage de le faire cette fois, mais elle attend de voir l'étendue du courage de Miuna.  « J'ai vraiment envie que tu reviennes, Miuna. » insiste-t-elle en battant des cils, provocatrice, charmeuse et manipulatrice au possible. Cette fille la rend étrangement faible, Elsie ne comprend pas : elle se découvre une affection débordante qu'elle ne pensait pas pouvoir ressentir un jour.  « Et puis t'inquiète pas pour les sous, j'en ai largement assez pour nous deux. » Elle lui fait un clin d'oeil et la relâche, en détournant son attention de la demoiselle pour sortir son miroir de poche de son sac et observer son reflet. Aussitôt la chaise de Miuna libérée et son attention détournée d'elle qu'un mec réquisitionne la place et entame sa chasse. Elsie ne l'écoute que d'une oreille, perdue dans ses pensées, excitée de voir si Miuna relèvera le défi.

_________________
why is the world broken now?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: Re: égarée (ft elsie)   Sam 20 Fév - 11:44

« J'ai vraiment envie que tu reviennes, Miuna. »
Miuna est d’une faiblesse de cœur qui ferait d’elle une cible parfaite pour tous les opportunistes de ce monde. Si seulement elle était un peu plus coopérative avec l’être humain lui-même (le contact, les dialogues). Elle ouvre la bouche pour dire quelque chose mais rien n’en sort, juste un soupir résigné qu’elle accompagne d’un haussement d’épaule. Rapidement, elle se découvre une capacité d’attachement dépassant toute espérance –elle a déjà peur quant au fait de décevoir Elsie. Elle aime beaucoup Elsie, elle la trouve même gentille, bien que d’un caractère complètement différent du sien. Un caractère qu’elle en vient à admirer –elle ne manque de rien, ni de confiance, ni de caractère, ni de beauté plastique. Maintenant, c’est la présence d’Elsie qui s’impose à elle à chaque fois qu’elle à son prochain mouvement. Elle ne sait pas si elle va revenir. Ça n’a pas tellement grand-chose à voir avec le fait d’aller chercher la liberté qui la fuit mais surtout avec celui d’être aussi tentée par de simples choses –c’en est presque effrayant. Cependant, il ne fallait pas espérer que Miuna n’explose jamais après presque trois années de vie morne, de vie contrôlée, de vie juste à deux.
Après avoir remercier cinquante fois de plus, elle se leva, chargée de ses sacs de courses, un sourire sincère étirant ses lippes rosées. « J’essayerai de revenir, » prononce-t-elle en se frayant un chemin hors de ce petit coin serré dans le fond du pub « je te promets rien … »
Puis elle entama sa course effrénée vers les appartements, vers son appartement, leur appartement. En regardant l’heure sur l’horloge à l’entrée du bâtiment, elle s’étouffa avec une gorgée d’air mal avalée. Il lui fallu quelques secondes pour se ressaisir et gravir les escaliers. Il ne lui fallut pas longtemps pour prendre une décision ; elle posa les paquets sur le sol, sonna à la porte et disparu aussitôt.
Son cœur se mit alors à frapper contre sa cage thoracique à un rythme effréné. Elle se rendit directement à la mouette qui fume, honteuse de sa précipitation. « Hey ! » dit-elle en se plantant devant Elsie. « Pas trop déçue de me voir de retour ? » ajoute-t-elle en se balançant d’avant en arrière, un sourire espiègle sur les lèvres, à l’effigie de son ancienne elle. « On fait quoi, maintenant, dis ? »

_________________
SOUS LE NÉANT DES CIEUX QUE L'ONT PEUPLE DE NOS RÊVES, JE ME DIS QUE LE MEILLEUR MOYEN DE N'AVOIR AUCUNE RÉPONSE EST D'ÊTRE SANS QUESTION.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: égarée (ft elsie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
égarée (ft elsie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jeune garçon nommé Dylan...
» Fille ou garçon IRL ?
» Lapin égaré
» La veritable Histoire des égarés
» T'aimes ça, hein, Halloween ! Vilain garçon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WEEKDAYS OF ASTRONAUTS :: take a modern break :: rp abandonnés-
Sauter vers: