AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

le forum ferme ses portes, merci à ceux qui ont contribué à le faire marcher un petit moment ❤
il sera sûrement recyclé à d'autres fins, si jamais une idée lumineuse me vient héhé!

Partagez | 
 

 mort symbolique, douleur réelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 15:01

---- miuna (miu) ----
comme une odeur de métamorphose
the sun
prénom ▬ miuna. surnom éventuel ▬ miu.  âge ▬ 18 années perdues. date et lieu de naissance ▬ Sapporo, Hokkaidō. nationalité, langues parlées ▬ japonaise en quête de double nationalité, parle le japonais, l'anglais, le français. études, travail ▬ étudie la biologie sous-marine. classe sociale ▬ aisée. statut civil ▬ célibataire. orientation sexuelle ▬ elle n'en a pas, elle n'est qu'objet. qualités, défauts ▬ soumise, douce, docile, réfléchie, froide, travailleuse, peureuse.  phobie(s) ▬ l'attachement à d'autres, il lui est interdit de choisir ses fréquentations. allergie(s) ▬ aucune. avatar ▬ baek su min.
is that your life ? ▬I. Comme un message dans une bouteille, la chaîne dorée comme un carcan autour du cou, liée à sa soeur par l'accident, on l'envoie sur l'île, le 16 janvier 2013. Dague d'argent entre les côtes, un faux pas elle se verra percée puis jetée à l'eau, vulgaire poupée de chiffon imbibée d'une eau mortelle, plus jamais elle ne devra approcher sa famille -assassinat de sa liberté pour ne pas contrarier, perdre les revenus, perdre son rêve d'étudiante, perdre grand-mère, perdre son île natale, et peut-être même, perdre la vie. II. Elle ne vit qu'en tant que secret, dans le secret, secrète. Tout est secret chez elle. Elle ne regarde pas dans tes yeux, elle n'engage pas de conversation, ne sourit pas, n'approuve pas, refuse de travailler en groupe, ne s'inscrit à aucun club. Miuna est là sans être là. Personne ne la voit -ou tout le monde a compris qu'il ne fallait pas chercher à la voir. Tout semble l'irriter alors qu'elle aimerait pouvoir partager ses passions avec d'autres êtres humains -et ses pleurs, et ses cris, et ses peines. III. Rongée par le remords, elle n'osera jamais tenir tête fermement, négocier les termes de sa vie avec sa soeur. Dans une stupide dispute, elle s'est agitée, n'a pas su évalué sa force, l'a poussée sur la chaussée. Tout aurait pu se passer sans écorchures, mais le destin en a décidé tout autrement. Traumatisme. Perte de la vue. Perte de motricité. Ici, personne ne le sait, sauf elle et sa victime. Ici, elles ont promis de bâtir quelque chose sur ce lien malsain qu'ont forcé les parents entre les deux soeurs. Depuis, il a fallu se réinventer, le personnage de Miuna a perdu de son éclat. IV. Yû -la soeur de Miuna- contrôle ses relations. Elle les effraie, ceux qu'elle a la chance de rencontrer. Les autres, elle menace de les blesser. Yû a des espions, des personnes qu'elle paye pour avoir un oeil sur Miuna. Pas grand monde. Trois ou quatre suffisent sur l'île. Miuna le sait. Tout l'effraie dans les bruits qui l'entourent et elle n'ose s'écarter des sentiers à emprunter, s'éloigner des heures à respecter. V. Des imagiers et autres encyclopédies illustrées sur le monde sous-marin jonchent le sol de sa chambre chaque nuit. Le sommeil est loin d'être un allié dans sa lutte contre la perte de goût à la vie. Mais ces ouvrages, atlas valant parfois une fortune considérables, sont des cadeaux, des trésors, de précieux bijoux dont elle pare ses pensées à chaque seconde de sa journée. Un jour, Yû en a brûlé une. Elle refusait de croire Miuna lorsqu'elle affirmait être rentrée trop tard à cause d'un travail demandant plusieurs heures. Réduit en cendres le livre aux reliures argentées, entre les mains rancunières d'une âme que personne ne pourra plus sauver. VI. Miuna aimerait construire son propre imager. Mais jamais le temps ne lui a permis d'aller plonger, d'aller profiter du fait d'être sur une île pour observer la faune et la flore marines. Et jamais l'occasion ne lui a été offerte d'obtenir un appareil photo adéquat, une combinaison adéquate, des contacts adéquats. Jamais elle n'a été sur ou sous l'eau qui l'entoure, coincée sur un rivage sableux d'illusions.  VII. Elle a, il y a peu, reçu une lettre de sa grand-mère lui apprenant que sa famille planifiait un mariage bénéfique pour tous. Tous sauf elle, sauf Miuna. Elle n'a su que répondre, qu'en penser. Grand-mère lui a promis de ralentir le processus, de faire entendre raison à ses parents. On dit aussi que sa soeur serait celle qui aurait le dernier mot sur le choix de son prétendant. Jamais sa soeur ne lui en a parlé -fait étrange, elle qui aime tant radoter des faits qui nuirait à Miuna ou son bonheur, tout comme elle a gâché le sien en créant l'accident. VIII. Sa vie sur l'île nippone lui manque. Sa vie avant l'accident lui manque. Elle a toujours dit adorer les coutumes françaises et la langue qu'elle maîtrise depuis des années mais cette île n'est que le triste résultat d'un enchaînement de malheurs; l'accident, Yû perdant sa vue puis sa motricité, grand-mère et le cancer, l'idée des parents de faire payer à Miuna ce qu'elle a fait à leur fille tant aimée, l'envie de Yû de briser Miuna de l'intérieur. IX. Ses études sont ce qui compte le plus pour elle. Elle s'acharne à perfectionner dans sa branche favorite, celle qu'elle a pu choisir. La biologie marine l'a toujours passionnée et les cours sont des refuges dont elle ne saurait se passer. Il s'agit de réussir, trouver un échappatoire, bâtir un ailleurs dans les années à venir, se défaire du carcan. X. Miuna n'a que très peu participé à des activités dites "de jeunes". Elle n'a jamais bu, n'a jamais fumé, n'a jamais eu de petit(e) ami(e), n'a jamais eu de relations sexuelles. Prude. sainte nitouche, qu'ils disent. XI. Elle possède un chat vagabond qui lui sert de confident. Yuki est son nom, elle l'a trouvé sur le chemin du retour, il l'a suivie, elle l'a nourri puis adopté. Elle n'a jamais demandé à Yû pour ce nouvel arrivant. Elle pense même qu'elle n'est pas au courant. Ça l'angoisse parfois. XII. Bien que son entrée dans le monde adulte soit des plus mouvementé, accompagné de crises familiales, de conflits avec sa soeur et d'un sentiment d'isolement, Miuna n'a pas toujours été l'ombre qu'elle est devenue en l'espace de 2 années. Une enfance dorée, belle et pleine de joie. Une enfance dans les bras d'une mère aimante, sous la tutelle d'un père ambitieux, concerné par l'avenir de sa famille. XIII. Chaque année, Miuna assiste au départ de Yû pour une semaine vers le Japon. Elle jalouse cet instant, l'instant ou le privilège dépasse toutes espérances. Elle aimerait aussi rentrer à la maison, serrer dans ses bras ses grands-parents, manger des sushis dans son restaurant préféré, engloutir un ramen après une journée de vélo sur le littoral de la petite île. XIV. Elle pense parfois à ce qu'aurait été sa vie si sa soeur était morte dans cet accident. Où si elle mourrait maintenant. Dans le premier cas, ses parents ne lui aurait jamais pardonné l'acte mais elle n'aurait pas été cette enveloppe charnelle morte de l'intérieure, interdite de tout, même de ses propres sentiments. Dans le second, ses parents penseraient probablement qu'elle a assassiné sa propre soeur. En y pensant, son pouls s'affole. Puis elle pense à ces moments passés pendant les beaux jours -jouer avec sa soeur, cuisiner, faire leurs devoirs ensemble. Miuna s'effraie elle-même, craint de devenir un monstre qu'elle ne saurait retenir dans sa furie. XV. Parfois, elle n'a qu'une envie qui la ronge et la ruine, celle de fondre en larmes. Fondre en larmes dans son lit. Des larmes qu'elle s'empêche de laisser rouler le long de ses joues, la plupart du temps. Des larmes qu'elle étouffe dans son oreiller certains soirs où la solitude vient creuser son coeur -une solitude crevasse qui la pousse vers le refus de respecter les volontés de sa soeur.
prénom/pseudo ▬ mona. âge ▬ 18 ans. ton fuseau horaire ▬ BERLIN. comment tu as découvert le forum ▬ via bazzart, telle une vraie précieuse. tes impressions, des suggestions ▬ je pense qu'on devrait faire une grande affiche avec mon visage. peut-être même plusieurs affiches de moi. ton smiley préféré ▬  :pardon:  ton personnage est un ▬ personnage inventé. crédits de l'avatar et l'icon ▬ avatar d'Halloween, icon de birdbf. un dernier mot ▬ eh beh ça garde les culottes de ses membres comme ça  :panties: c'est du joli.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 217
ARRIVÉE : 18/01/2016
MATRICULE #ST5211


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 15:08

:rire: :rire: des affiches, mais de propagande ? :lala:
c'est bien parce que t'es la première membre que je vais l'envisager :uuh:
bienvenue, merci pour ton inscription avec ces jolis choix I love you je compte sur toi pour me garder un lien avec elsie ou theo :hehe:
si tu as la moindre question n'hésite pas :yeux:

( give me ta :panties: pour ma collection )

_________________
why is the world broken now?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 15:17

mais ouiii. culte de la personnalité, prier la mère et fille de votre patrie, un truc du genre quoi. :mouha:
puis on pourra mettre ta silhouette en arrière plan si y'a de la place.
j'te garde des liens en stock. j'aurai sûrement des idées si j'arrive au bout de mes mots ! et puis j'en profite pour dire que le forum est vraiment élégant. :hein:
merci pour l'accueil I love you

(faudra me la prendre de FORCE) :gne:

_________________
SOUS LE NÉANT DES CIEUX QUE L'ONT PEUPLE DE NOS RÊVES, JE ME DIS QUE LE MEILLEUR MOYEN DE N'AVOIR AUCUNE RÉPONSE EST D'ÊTRE SANS QUESTION.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 217
ARRIVÉE : 18/01/2016
MATRICULE #ST5211


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 15:23

sushis à tous les repas ? :slt:
merci, ta bonté te perdra :gne:
pas de souci, j'vais stalker ta fiche et réfléchir de mon côté aussi :lala:
oh merci, c'est la première fois qu'on me dit un truc pareil :woo: ça me fait plaisir :woo:

pas de souci pour ça :cat:
j'arrête de flooder sur ta fiche, i promise :lol:

_________________
why is the world broken now?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 15:49

oh oui des sushis :aime:
aucun problème pour les compliments I love you
je m'active de mon côté :lov:

_________________
SOUS LE NÉANT DES CIEUX QUE L'ONT PEUPLE DE NOS RÊVES, JE ME DIS QUE LE MEILLEUR MOYEN DE N'AVOIR AUCUNE RÉPONSE EST D'ÊTRE SANS QUESTION.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 19:02

Je me permet de poster aussi sur ta fiche. I love you
Courage pour ta fiche & réserve moi un petit lien. :uuh:
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 19:05

non non je refuse ce poste. :blaz:
je suis très l'humour.
merci à toi en tout cas et je réserve le lien avec grand plaisir. :keur:

_________________
SOUS LE NÉANT DES CIEUX QUE L'ONT PEUPLE DE NOS RÊVES, JE ME DIS QUE LE MEILLEUR MOYEN DE N'AVOIR AUCUNE RÉPONSE EST D'ÊTRE SANS QUESTION.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 98
ARRIVÉE : 27/01/2016


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 19:39

---- fiche validée ----
very good job !
ça ira vite parce que j'ai déjà lu ta présentation en mangeant ma pizza :woo: le caractère de miu, sa relation à sa famille et sa soeur, ta plume, c'est ... :tombe: :woo: j'approuve, tout est bon I love you

Félicitations, tu fais désormais partie des membres validés ! Ton avatar et ton prénom ont normalement été ajoutés aux bottins automatiquement, mais n'hésite pas à nous prévenir si ce n'est pas le cas, un oubli est vite arrivé. :mimi: Tu as maintenant la possibilité de poster des pré-liens pour ton personnage, ta demande de logement, de métier ou encore de rang, et enfin de créer sa fiche de liens et ses moyens de communication. :keur: Et puis, le plus important : tu es fin prêt à rp ! :ptikeur: Amuse-toi bien sur WOA, et n'hésite pas à contacter un membre du staff en cas de besoin. I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MESSAGES : 118
ARRIVÉE : 05/02/2016


MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   Ven 5 Fév - 19:43

pizza :bav:
merci beaucoup :lov: je file vaquer à mes occupations de membre fraîchement validée :coeur:

_________________
SOUS LE NÉANT DES CIEUX QUE L'ONT PEUPLE DE NOS RÊVES, JE ME DIS QUE LE MEILLEUR MOYEN DE N'AVOIR AUCUNE RÉPONSE EST D'ÊTRE SANS QUESTION.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mort symbolique, douleur réelle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
mort symbolique, douleur réelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Horloge Parlante
» KATE ★ Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il vivait pour elle, elle est morte pour lui.
» [AIDE] De la Symbolique Héraldique
» La petite mort d'une fille du désert [A faire vivre]
» La douleur rend fou. [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WEEKDAYS OF ASTRONAUTS :: take a modern break :: fiches-
Sauter vers: